Violences conjugales : « J’ai encore peur aujourd’hui pour ma vie »

Violences conjugales : « J’ai encore peur aujourd’hui pour ma vie »

Elle temoigne pour les autres femmes battues. Celles qui restent encore murees dans le silence. A 36 ans, Mathilde (prenom d’emprunt) tente a nouveau de sourire a la vie. Le recit de la Quimperoise, d’une grande dignite, decrit un enfer, un pan de vie brise dans une societe ou « les victimes sont encore trop souvent seules ».

Regis Nescop

  • Agrandir
  • Imprimer
  • Version web

Les premiers coups sont tombes apres quatre mois de liaison. C’etait il y a six ans. « Un veritable passage a tabac », raconte Mathilde. Elle a alors 30 ans, lui quelques annees de plus. C’etait lors d’une soiree festive entre copains. Le couple avait prevu de passer la nuit dans un mobile-home. « Je l’avais deja vu s’enerver, piquer des crises. Il etait jaloux. Je me suis dit qu’il avait trop bu, qu’on l’avait drogue. En fait, je lui cherchais des excuses ». Cette soiree est gravee dans la memoire de cette Quimperoise. « J’avais tente de partir. Il m’avait tiree par les cheveux. C’etait le plus humiliant, le sentiment d’avoir ete ramenee comme un objet ».

Les phases de lune de miel etaient geniales. Tout etait excessif avec lui. Continue reading “Violences conjugales : « J’ai encore peur aujourd’hui pour ma vie »”